Comment connaîtrel la composition de son sol ?

Pour prospérer et se développer facilement, chaque plante veut un certain type de sol. En fonction de la nature du sol, celui-ci peut être avantageux à la plante ou contrairement lui être dangereux. À titre d’exemple, l’orchidée peut se développer dans un sol calcaire, tandis que les chrysanthèmes ne peuvent pas y survivre. C’est pour cette raison qu’il faut connaitre la nature du sol avant de planter des potagers ou des fleurs.

Connaitre l’acidité et modeler le sol pour connaitre sa nature

Il faut respecter certains critères pour connaitre la composition de sol. En premier lieu, il convient de savoir si le sol est acide. Pour connaitre l’acidité du sol, il faut utiliser du vinaigre blanc. En fait, il faut prélever quelques échantillons de terre de la zone à planter et les mettre dans un verre transparent. Puis, il faut ajouter le vinaigre blanc dans le verre où ont été mis les échantillons de la terre. Il est nécessaire de bien observer la réaction de la terre en contact avec le vinaigre blanc. Si le mélange devient une sorte de mousse blanche ou effervescente, la nature du sol est calcaire. Mais s’il n’y a aucune réaction, le sol est de nature acide. Une autre astuce pour savoir la nature du sol est de modeler la terre. Il suffit de prendre une bonne poignée de terre entre ses doigts et de lui donner une forme de boudin. S’il est impossible de faire cette forme, le sol est certainement sableux. Mais s’il est possible de l’assembler en forme de boudin, la nature du sol est limoneuse.

Connaitre les diverses couches du sol

Avant de planter des légumes, il faut connaitre la composition de sol. Dans ce cas, il suffit de prendre un grand bocal en verre doté d’un couvercle. Dans ce bocal, il faut mettre un échantillon de terre de la plantation sur diverses zones en y ajoutant jusqu’en hauteur de l’eau claire. Il faut remplir de la terre prélevée à moitié du bocal. Il faut attendre, car des petites couches vont apparaître à l’intérieur du bocal.

Connaitre la nature du sol en la touchant

Pour savoir la composition de sol, il suffit de toucher la terre. C’est une vieille technique utilisée par nos ancêtres. Elle est efficace et facile à réaliser. Il est à noter qu’il existe différents types de sols, à savoir : sol léger et sableux, sol calcaire, sol limoneux et riche, sol argileux et lourd. Pour assurer le développement de la plante, il faut au préalable connaitre la nature du sol.

Choisir une tronçonneuse : quelques conseils
Comment récupérer l’eau de pluie ?