Comment faire de la culture hydroponique ?

culture hydroponique
Vous souhaitez cultiver des plantes en hydroponie, mais vous ne savez pas par où commencer ? Dans cet article, nous vous montrons la conduite à tenir pour définir un système efficace. Découvrez les principaux points à prendre en compte pour assurer la réussite de votre projet.

La culture hydroponique qu’est-ce que c’est ?

Au sens strict, l’hydroponie ou culture hydroponique est une technique de culture hors sol qui consiste à produire des plantes dans de l’eau. Mais avec le temps, elle s’est diversifiée et ses applications se sont étendues à des substrats neutres et inertes tels que le gravier, les granules d’argile, la sciure ou de la mousse.
Le principe est simple, les plantes sont logées dans un substrat stérile et nourries à travers un courant de solution nutritive contenant des nutriments essentiels et des sels minéraux. Les cultures se pratiquent en intérieur comme en extérieur, à condition d’assurer un éclairage optimal aux plantes.

Comment faire de l’hydroponie ?

Bien définir son projet

Commencez par vous poser les bonnes questions. Pourquoi ai-je besoin de l’hydroponie ? Est-ce pour passer du temps ou pour la commercialisation ? Quel type de plantes vais-je cultiver ? Quel système de culture correspond le mieux à mon budget et à mon environnement ? Quel type de culture pourrais-je pratiquer ? La culture en intérieur ou la culture à l’extérieur ?

Choisir le type de plantes à cultiver

La plupart des plantes cultivées en hydroponie en France sont d’origine potagère. D’ailleurs, 70% des tomates produites en France proviennent cette technique. Les fleurs aussi peuvent être cultivées en hydroponie (roses, orchidées…). En revanche, les fruits et légumes tels les pommes et les poires ne peuvent pas être cultivés de cette manière. Et vous, quelle plante souhaitez-vous produire ?

Choisir un système de culture adapté

Choisissez un système de culture en fonction du type de d’aliments que vous souhaitez cultiver, ainsi qu’en fonction de votre budget. Il existe deux principaux types de systèmes de cultures hydroponiques : les systèmes avec substrats et les systèmes sans substrat.

Les systèmes sans substrat (liquide de culture)

  • la culture aquatique ou aquiculture : simple et économique, elle consiste à cultiver des plantes directement dans de l’eau, à l’aide de nutriments ;
  • La technique du film nutritif (N.F.T.) : la plante est nourrie à travers un ruissellement constant d’eau chargée de nutriments ;
  • l’aéroponie : la plante est maintenue en suspension à travers un panneau et enfermée dans une boite de pulvérisation ;
  • L’ultraponie : version améliorée de l’aéroponie, elle consiste à créer un brouillard nutritif pour accélérer le processus d’absorption des racines et optimiser la production.

Les systèmes avec substrat

Dans ces systèmes, la plante est cultivée dans des substrats d’origine minérale (sable, gravier, laine de roche…) ou organique (terreau, tourbe, billes de polystyrène…). On en distingue trois :

  • système de table à marées (Flux-reflux) : le substrat est inondé puis drainé en boucle ;
  • système de goutte à goutte : l’eau s’infiltre progressivement dans le substrat en continu, à travers un système de goutte-à-goutte ;
  • Système à flux continu : les plantes sont cultivées dans des bacs opaques et installées sur des billes d’argile. Ensuite, elles sont nourries à travers une pompe à air.

Serre, conteneur ou chambre de culture ?

Les serres et les conteneurs sont très souvent utilisés en culture extérieure. Leur utilisation permet de mieux contrôler les températures et de limiter les agressions des insectes. Quant aux chambres de culture, elles sont utilisées en culture intérieure.


Tonte de gazon : opter pour une tondeuse thermique
Comment connaîtrel la composition de son sol ?